Mardi 26

9h00 — 9h30

Ouverture

Anne HidalgoMaire de Paris

Jean JouzelClimatologue et glaciologue français

9h30 — 10h30

Salle 1 – TABLE-RONDE: Les nouvelles mobilités dans les villes zéro carbone

Anibal GaviriaPrésident de Cities Alliance

Dr Gilles DixsautPrésident de la Fondation du Souffle

Lamia Kamal-ChaouiDirectrice du Centre de l’OCDE pour les Villes

Catherine LescureDéléguée régionale Ile-de-France d’EDF

Pier Francesco MaranDeputy Mayor for Urban Planning, Green Areas and Agriculture of the City of Milan

Christian NibourelPrésident de Paris-Ile-de-France Capitale Economique

10h30 — 11h15

Salle 1 – TABLE-RONDE: Mobilités interconnectées dans un monde global

Edward ArkwrightDirecteur général exécutif du Groupe ADP en charge du développement, de l’ingénierie et de la transformation

Jean-François RialPrésident-directeur général de Voyageurs du monde

+ INTERVENANTS EN COURS DE CONFIRMATION

11h15 — 13h00

Salle 1 – #SESSION AFRIQUE

Session consacrée à l’implication des femmes dans la redéfinition du paysage urbain sur le continent africain et à la place de la France dans ce défi majeur.

Prise parole de l’invité d’honneur

Table-ronde – De quelle manière les femmes participent-elles au réaménagement de l’environnement urbain et avec quels moyens techniques, humains et financiers?

Face au défi du dividende démographique, les villes africaines se réorganisent. Passant de 140M d’habitants en 1990 à 1Md en 2010, le continent comptera quelques 2.5 milliards d’habitants à l’horizon 2050 selon un rapport des Nations-Unies de 2017. A ce jour, 1 habitant sur 6 vit sur le continent ; ils seront 1 sur 4 d’ici 2050. Cette croissance démographique va de pair avec une urbanisation galopante et anarchique, qui pose avec acuité la question de l’aménagement des espaces urbains.
Les investissements nécessaires au renforcement des infrastructures atteignent des sommets compris entre 130 et 170 milliards de dollars par an, selon les perspectives économiques Afrique 2018 de la Banque Africaine de Développement (BAD).

Célestine Ketcha CourtesMaire de Bangangté, Membre du Bureau de l’AIMF, Présidente du Réseau des Femmes Élues Locales d’Afrique

Penda Ndiaye CisseConseillère municipale, représentante de la maire de Dakar

Stéphanie Rivoalex-Ambassadeur de France en Ouganda, actuellement Secrétaire Générale du Forum Afrique-France 2020

Karine De Frémontdirectrice du Département Transition urbaine et mobilités de l’AFD

Keynote – LA TECH : quel outil de développement pour les villes africaines?

L’Afrique est le 2ème plus grand marché de téléphonie mobile au monde après l’Asie. Une grande partie de la croissance économique africaine repose sur les investissements dans la TECH et certaines villes comme Johannesburg, Nairobi, Dakar ou Abidjan sont aujourd’hui en tête de ce développement High-tech. Kigali, Accra, Kampala, Le Caire ou Casablanca s’appuient également sur les nouvelles technologies pour renforcer l’innovation en milieu urbain. D’Innovation City à Kigali à Diamniadio à Dakar (qui ouvrira ses portes incessamment sous peu): on ne compte plus les projets de smart-cities africaines…

Gilles BabinetDigital Champion pour la France auprès de la Commission Européenne

Keynote – Comment restructurer l’urbanisation et optimiser la mobilité des villes africaines ?

Les pays en développement concentreront à eux seuls 90 % de la croissance urbaine mondiale à venir. Cette urbanisation à marche forcée, se traduit actuellement par un développement urbain anarchique générant de nombreuses inégalités. De plus, les systèmes de transport qui représentent de solides indicateurs de développement urbain, ne sont ni adaptés, ni insuffisants pour répondre aux besoins des populations. A titre d’exemple, Nairobi et son célèbre township de Kibéra qui croît de façon exponentielle, est particulièrement engorgée et ses difficultés de circulation, selon l’ONU-Habitat, lui coûteraient 578.000 dollars en perte de productivité par jour. Résoudre les écueils en matière de circulation permettrait donc aux mégalopoles africaines de gagner significativement en productivité.

Stéphanie JanninArchitecte dplg, Urbaniste, Maître de Conférence associée à l’ENSAM (Ecole Nationale d’architecture de Montpellier), Membre du GRF HitLab, Membre de la Commission de la recherche de l’ENSAM

Dialogue – Quelle stratégie pour relever le défi énergétique des « villes durables » africaines ?

A ce jour, selon la Banque mondiale, plus de 650M d’habitants en Afrique subsaharienne sont privés d’électricité. La population urbaine africaine a été multipliée par 2 en 20 ans et devrait tripler à l’horizon 2050. Construire des villes durables africaines relève de l’urgence climatique, alors que les villes produisent plus de 70 % des émissions mondiales de carbone. De fait : comment préserver le climat, en évitant de reproduire les schémas de développement des pays du Nord, pour éviter que les villes africaines ne deviennent les principaux foyers d’émission de gaz à effet de serre dans le monde, tout en assurant le développement des infrastructures sur le continent ? L’Afrique doit inventer de nouveaux modèles de développement énergétiques « propres » et pour ce faire, elle pourra compter sur le soutien des grandes organisations internationales mais aussi sur la contribution des startups, spécialisées dans le solaire ou l’hydraulique qui proposent aujourd’hui de nombreuses solutions off-grid.

+ INTERVENANTS EN COURS DE CONFIRMATION

Cérémonie de remise de prix

13h00 — 14h00

PAUSE DÉJEUNER

14h00 — 14h15

Salle 1 – Keynote

Jean-Marc ZulesiDéputé des Bouches du Rhône, Membre fondateur de France Mobilité

Salle 2 -Keynote

Charlotte MarchandisePrésidente de GUAPO

14h15 — 15h00

Salle 1 – TABLE-RONDE: Quelles mobilités urbaines après la LOM ?

Depuis trois ans, l’agglomération parisienne est passée d’un mode de régulation fondé sur la délégation de service public, à un éclatement des services de mobilités. Or, entre les trottinettes, les véhicules légers en « free-floating » et la nécessité de desservir les villes limitrophes, il est urgent de réinventer un modèle de régulation intégrant l’ensemble de ces mobilités.

Lawrence LeuschnerDirecteur général de TIER Mobility

JinCheng NiEconomiste, Chef de projet chez France Stratégies

Jean-Marc ZulesiDéputé des Bouches du Rhône

Benjamin HonnoratDirector of Development & Partnerships de B MOBILITY

Salle 2 – TABLE-RONDE: La face cachée des nouvelles mobilités

Hugo AndréYoutubeur

Oumaïma GharbiPost-doctorante au laboratoire Interfaces et systèmes électrochimiques (LISE – Sorbonne Université/CNRS)

Laurent HubardCEO de Tiamat Energy

Driss IbenmansourDirecteur de Bird France

15h00 — 15h15

Salle 1 – Keynote – Le MaaS: nouvel horizon urbain

Jean-Louis MissikaAdjoint à la maire de Paris en charge de l’Urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité

Salle 2 – Keynote

Sonia Artinian FredouDirectrice Business, Services et Solutions, Matériaux de Haute Technologie – Membre du Comité Exécutif du Groupe Michelin

15h15— 16h00

Salle 1 – TABLE-RONDE: Les opérateurs face au MaaS: quel modèle de mobilité urbaine demain ?

Bertrand FleuroseFondateur de Cityscoot

Jean-Louis MissikaAdjoint à la maire de Paris en charge de l’Urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité

Laureline SerieysDirectrice générale de JUMP (Uber)

Salle 2 – TABLE-RONDE: GPL, tout éléctrique, hydrogène, GNV : est-il possible de rouler vert à Paris ?

Fabio FerrariCo-fondateur et CEO de Symbio, Premier VP de l’AFHYPAC et Project leader de Mobilité Hydrogène France

Sébastien GuigesDirecteur SEAT et CUPRA France

Caroline MaleplateDéléguée GNV, GRDF

Chloé PfeifferDirectrice régionale d’Enedis Paris

Christelle RouilleDirectrice générale de Hynamics

16h00 — 16h15

Salle 1 – Keynote

Luc ChatelAncien ministre, Président de la plateforme Automobile PFA

Salle 2 -Keynote

Lawrence LeuschnerDirecteur général de TIER Mobility

+ INTERVENANTS EN COURS DE CONFIRMATION

16h15 — 17h00

Salle 1 – TABLE-RONDE: Quelle place pour les constructeurs dans la mobilité urbaine ?

Pour éviter d’être exclus des centres-villes, qui vont pourtant concentrer l’immense majorité de l’humanité et des ressources, les constructeurs sont contraints de revoir fondamentalement leur modèle économique. Ils tentent de devenir des acteurs de mobilité, mais doivent pour cela apprendre à sortir de leur culture industrielle pyramidale pour gagner en souplesse opérationnelle et en créativité et attirer de jeunes talents.

Luc ChatelAncien ministre, Président de la plateforme Automobile PFA

Karima DelliPrésidente de la Commission Transports & Tourisme du Parlement européen

+ INTERVENANTS EN COURS DE CONFIRMATION

Salle 2 – TABLE-RONDE: Comment financer la mobilité ?

François BalayDirecteur du développement du Grand Paris chez Société Générale

Emmanuel GrégoirePremier adjoint à la maire de Paris chargé de toutes les questions relatives au Budget

Hadrien HainautChef de projet – Finance, investissement et climat chez I4CE

Cécile MaisonneuvePrésidente de la Fabrique de la Cité

17h00 — 18h00

Salle 1 – Séquence “L’alliance des Territoires”

Avec la participation de:

Christophe BouillonMaire honoraire de Canteleu et président de l’association des petites villes de France

Christian BuchelDirecteur Clients, Territoires & Europe d’Enedis

Bruno CavagnéPrésident de la FNTP

Alexandra Francois-CuxacPrésidente de la FPI

Thierry MalletPrésident-directeur général de Transdev

Jean-Luc MoudencPrésident de Toulouse Métropole, Maire de Toulouse, Président de France Urbaine

Maximilien PellegriniDirecteur Général Délégué Eau France chez SUEZ

Claude SolardDirecteur général de SNCF Gares & Connexions

Frédéric Van HeemsDirecteur général Eau france de Veolia

Salle 2 – TABLE-RONDE: Mobilités douces et partage de l’espace public

Alexis FrémeauxAdjoint à la maire de Paris en charge des Transports

Michel GioriaDirecteur régional Île-de-France de l’ADEME

Arthur LouisDirecteur général de Lime Paris

Jérôme MonnetUniversité Paris-Est – École d’Urbanisme de Paris

Christophe NajdovskiAdjoint à la maire de Paris en charge des Transports

18h00 — 19h30

Salle 1 – Cérémonie de remise de prix du Palmarès Smart Cities, avec France Urbaine

OUVERTURE

Jean-Luc MoudencPrésident de Toulouse Métropole, Maire de Toulouse, Président de France Urbaine

PRIX THÉMATIQUES

ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LOGEMENT

Ce prix vise à mettre en valeur un projet permettant un meilleur accès au logement ou la mise en place de concepts tels que les habitations éco-responsables.

NUMÉRIQUE

Ce prix met en avant un programme de développement qui favorise l’utilisation, l’accès et la formation aux nouvelles technologies

ÉNERGIE

Récompense une initiative favorisant les économies d’énergie et l’utilisation de ressources alternatives ou renouvelables

MOBILITÉ

Récompense un programme qui rend plus simple les déplacements en ville et offre un meilleur accès aux transports

GRANDS PRIX

INITIATIVE SMART CITY VILLE MOYENNE

Récompense une initiative innovante, tous secteurs confondus, mis en place par une ville moyenne.

INITIATIVE SMART CITY GRAND PARIS

Ce prix récompense une initiative innovante faisant figure de porte-étendard du futur Grand Paris.

INITIATIVE SMART CITY DE L’ANNÉE

Ce prix récompense une initiative innovante, tous secteurs confondus.