Mardi 28 Novembre

Sous réserve de modifications

9h00 - 9h15

Ouverture

Anne Hidalgo - Maire de Paris

Jean-Christophe Tortora - Président de La Tribune

Session I - Les Jeux Olympiques, accélérateurs d'attractivité et de transformation

L’attribution des JO à Paris en 2024, cent ans après ceux de 1924, constitue à la fois une reconnaissance de la transformation engagée par la ville pour devenir une grande métropole mondiale, mais aussi un formidable accélérateur pour ses grands projets d’aménagements urbains.

Sur quels leviers économiques, sociaux, sociétaux, culturels, s’appuyer pour réussir ce défi ?

Quel héritage pour le Grand Paris des années 2030 ?

9h15 - 9h30

Ouverture de la session

Laura Flessel - Ministre des Sports

9h30 - 10h30

Table-ronde - La Métropole en forme olympique

Modération : Raphaël Richard  Rédacteur en chef délégué du Journal du Grand Paris

Nicolas Hazard - Fondateur d’INCO et Président du Conseil stratégique de Paris

Marianne Louradour - Directrice régionale pour l'Île-de-France à la Caisse des Dépôts

Stéphane Troussel - Président du Conseil départemental de Seine Saint-Denis 

Olivier Wigniolle - Directeur général d'Icade 

Session II - Le Grand Paris

10h30-10h45

Ouverture de la session 

Bruno Le Maire - Ministre de l'Economie et des Finances

10h45 - 12h00

Table-ronde - Quelles ambitions pour la Métropole du Grand Paris après le Brexit ?

Le projet du Grand Paris prend forme avec le Grand Paris Express, le Charles-de-Gaulle express et la construction de nouveaux ensembles urbains autour des nouvelles gares de ce métro circulaire. A quelles conditions Paris pourra-t-il faire jeu égal avec les grandes métropoles mondiales concurrentes ? Transport, logement, culture, fiscalité : quels sont les défis à relever pour accroître son attractivité ? Paris peut-elle se revendiquer capitale mondiale pour le numérique et la finance ?

Modération : César Armand, journaliste à La Tribune et Philippe Mabille, Directeur de la rédaction de La Tribune

Arnaud de Bresson - Directeur général de Paris Europlace 

Catherine Lescure - Déléguée Régionale Ile-de-France EDF

Éric Mazoyer - Directeur général délégué chez Bouygues Immobilier

Christian Nibourel - Président d'Accenture

Patrick Ollier - Président de la Métropole du Grand Paris

Philippe Yvin - Président du directoire de la Société du Grand Paris

12h00 - 13h00

Table-ronde - Paris, capitale de la finance verte ?

Dans la compétition pour devenir une place financière de premier plan, Paris joue la carte de la finance verte dans une France riche d’une expertise ancienne en finance responsable, émettrice de la plus importante obligation verte souveraine et dont le président se veut le fer de lance de la lutte contre le changement climatique, suite à la COP 21 et à la sortie des Etats-Unis de l’accord de Paris.

Modération : Delphine Cuny - Rédactrice en chef adjointe Banque Finance à La Tribune

Jean Boissinot Directeur de la stabilité financière à la Direction générale du Trésor  

Tanguy Claquin, Head of sustainable banking chez Crédit Agricole CIB

Laure Verhaeghe, Cofondatrice et directrice générale de Lendosphère

Philippe Zaouati, Directeur général de Mirova et de Finance for Tomorrow 

13h00 - 14h30

Pause Déjeuner

Session III - Quel urbanisme dans la ville de demain ?

14h30 - 14h45

Ouverture de la session 

Jean-Louis Missika - Adjoint à la Maire de Paris en charge de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris et du développement économique et de l’attractivité

14h45-15h15

Table-ronde - Repenser la ville de demain : les architectes réimaginent la ville

De la ville d’aujourd’hui à la ville de demain, la transformation de la ville est un chemin.
Repenser la ville avec des personnalités invite à interroger nos pratiques passées ou actuelles et inventer le futur.
Au-delà de l’architecture, de l’urbanisme et de l’aménagement des espaces physiques, la ville de demain doit avant tout permettre aux citoyens urbains d’enchanter la vie.

La ville de demain sera vivante ou ne sera pas.

Modération : Carlos Moreno - Président du Comité scientifique du forum international Live in a Living City

Kunlé Adeyemi - Architecte, designer et urbaniste, fondateur de NLÉ

Pascale Dalix - Architecte et co fondatrice de l’agence ChartierDalix 

Nikos Fintikakis - Architect, UIA Vice President, Region II, Director of UIA- “ARES” WP Architecture & Renewable Energy Sources

Jean-Philippe Ruggieri, Directeur général délégué Nexity

15h15 - 15h45

Témoignages vidéo - Regards d'ici et d'ailleurs

Vivre dans un monde urbain est le quotidien de 4 milliards de personnes dans le monde et le sera bientôt pour les 3/4 de l’humanité. Partout dans le monde, des acteurs de la ville puisent dans leurs ressources et leur inspiration pour améliorer la qualité de vie des habitants en déclinant la ville dans son histoire et son contexte et en la projetant dans un avenir propre.
Ces histoires d’ici et d’ailleurs seront partagées au travers d’autant de témoignages, de visions et de pratiques, commentés par celui qui a vu la terre du ciel, pour donner envie de construire ici et maintenant une histoire urbaine capable de changer la ville pour changer le monde.

Modération : Dominique Pialot - Rédactrice en chef adjointe Ville Durable à La Tribune

Didier Bonnet  - fondateur de MegaCitiesShortDocs

Les Villes vues du ciel

Serge Orru - Conseiller auprès de la Maire de Paris pour l'environnement

 

15h45-16h00

Pause

16h00 - 16h30

Dialogue - Dessine-moi la ville de demain

Confronter les avis, aller vers l’autre, marquer ses différences… A l’heure de réinvestir la ville, ce dialogue sera l’occasion de s’interroger sur ce que signifie « urbaniser la ville ».

Est-ce la construire avec les citoyens ? Quelle place accorder à la technologie ?

Le numérique nous coupe-t-il de nos voisins et nos proches ou permet-il aux urbains d’explorer de nouvelles manières de vivre ensemble ?

Comment rendre visibles les villes dans la ville dont nous parlait Italino Calvino de manière prémonitoire ?

Ce dialogue sera mené autour de cette idée essentielle pour les décennies à venir : que signifie être un urbain au XXIème siècle en Europe, en France et ailleurs ?

Modération : Philippe Mabille - Directeur de la rédaction à La Tribune

Dominique Alba - Directrice générale de l'APUR

Jana Revedin - Architecte PhD, Chercheur et Professeur d´architecture

16h30 - 17h45

Table-ronde - les bâtiments intelligents font-ils la ville intelligente ?

Efficacité énergétique, solidarité énergétique avec ses voisins, autoconsommation… Connexion avec les grands axes de circulation, accessibilité aux transports doux…mais aussi mixité des usages, réversibilité, modularité…Le bâtiment intelligent ne cesse de se ré-inventer au grès des innovations technologiques et des évolutions culturelles. Certains bâtiments (gares) jouent-ils un rôle pivot dans les villes ? Le bâtiment intelligent est-il l’apanage du neuf ou peut-il exister dans la rénovation ? Est-il réservé à une élite ou peut-il se démocratiser ? Comment passer du smart building à la ville durable, en passant – ou pas – par l’écoquartier ? 

Modération : Dominique Pialot - Rédactrice en chef adjointe Ville Durable à La Tribune

Ludovic Deblois - CEO de SunPartner Technologies

Sébastien Delpont - Directeur Associé chez Greenflex

Manuel Flam - Directeur général du Groupe SNI

Emmanuel François - Co-fondateur et président, Smart Buildings Alliance for Smart Cities (SBA)

Rossella Gotti, Architecte et cofondatrice de l'association MéMO

Éric Salomon Directeur régional Enedis Paris

Maurice Sissoko, Membre du comité exécutif d'Icade en charge du Pôle Promotion

17h45 - 18h00

Pause

Session IV - France Urbaine

18h00 - 18h20

DIALOGUE - LE NUMÉRIQUE VECTEUR DE TRANSVERSALITÉ TERRITORIALE

Disposer d'une approche globale sans faire fi des spécificités territoriales et des besoins de chacun des territoires : France urbaine milite pour une « alliance des territoires », synonyme de synergies et de coopérations multiples entre territoires urbains, périurbains et ruraux. Les déclinaisons sont réelles et nombreuses, à l'image des Pactes métropolitains d'innovation signés fin 2016, ou encore des contrats de réciprocité, dont celui signé en juillet dernier par Toulouse Métropole et Pays des Portes de Gascogne afin de renforcer leurs coopérations en matière de développement économique, de stratégie agricole et alimentaire, de tourisme ou encore de numérique. Transversal à de nombreuses politiques publiques, le numérique doit être appréhendé de manière globale. Il implique des enjeux de mobilité, de santé et de manière plus globale de services publics qui concernent l'ensemble des territoires.

18h20 - 18h40

DIALOGUE - LES TERRITOIRES AU CŒUR DES ENJEUX ÉNERGÉTIQUES

En juin dernier, les élus urbains, maires de grandes villes, présidents de métropoles et de grandes agglomérations ont co-signé une tribune afin de rappeler leur mobilisation pour la lutte contre le réchauffement climatique, en réaction à la sortie des Etats-Unis de l'Accord de Paris sur le climat. Les territoires urbains portent une part conséquente de la transition énergétique et suscitent autour d'eux la mobilisation de l'ensemble des acteurs, économiques, associatifs, jusqu'aux citoyens eux-mêmes. Plans Climat Air Energie Territoriaux (PCAET), Territoires à énergie positive, schémas directeurs des énergies, autant de déclinaisons qui démontrent, sous le prisme d'une démarche globale, une volonté des territoires urbains de prendre en mains leur avenir énergétique.

18h40 - 19h00

DIALOGUE - MOBILITÉ ET RÉCIPROCITÉS TERRITORIALES

Les Assises nationales de la mobilité, convoquées par la ministre des Transports, ont été l'occasion de rappeler les enjeux qui se dessinent en matière de mobilité. Les métropoles, autorités organisatrices de mobilité, doivent chacune composer avec la spécificité de leurs territoires, en prenant d'abord en considération les besoins et pratiques des usagers dans une approche qui se veut globale. Les enjeux qui se dessinent en matière de transports sont protéiformes : ils invitent à la fois à repenser les transports dans le cadre de la transition énergétique, ainsi qu'à garantir les conditions d'une équité en matière de mobilité. Si les politiques de transport motivent transversalité et réciprocité entre territoires, c'est avant tout pour consolider le modèle d'un maillage territorial effectif. 

19h05- 20h30

Palmarès Smart Cities La Tribune 2017

La première édition du Palmarès Smart Cities a pour vocation de récompenser les collectivités locales qui mettent en place des initiatives innovantes pour construire et développer les villes de demain, ainsi que les partenaires qui les accompagnent dans la construction de ces projets.