Don’t _miss

Wire Festival

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Nullam blandit hendrerit faucibus turpis dui.

<We_can_help/>

What are you looking for?

speaker_info

About The Speaker

Amaury COTTIN

Amaury Cottin, 30 ans, CEO de Spectral TMS. Il a un double diplôme (ingénieur à l’ENSIIE à Evry et Entrepreneuriat et Innovation avec l’Institut Mines Telecom, école de management). Il est le Directeur Général de Spectral.

Présentation de l'entreprise

Nom : Spectral Transactive Memory Systems
Région : Île-de-France
Catégorie : INDUSTRIE DU FUTUR
Secteur : Industrie

Spectral est une start-up du secteur numérique, spécialisée dans les opérations industrielles par réalité augmentée.

La perte des savoir-faire est devenue une préoccupation majeure des entreprises, notamment dans le secteur industriel, le plus touché. Les savoir-faire sont d’une importance cruciale, particulièrement pour la maintenance répétitive, la gestion des risques ou encore la formation des opérateurs. En effet, l’externalisation des tâches de plus en plus commune et le départ en retraite de 23% des experts métiers d’ici 5 ans, devraient avoir pour conséquence une augmentation du nombre d’erreurs humaines (accidents graves, dégâts matériels, perte de temps) et donc des surcoûts importants pour les industriels.

L’entreprise Spectral propose une interface de transmission et de sauvegarde des savoir-faire utilisant la réalité augmentée. La réalité augmentée est la superposition d’informations numériques sur une image réelle regardée à travers un écran, des lunettes ou un viseur. En milieu industriel, la réalité augmentée peut servir à guider l’opérateur pour effectuer certaines tâches. L’application logicielle permet ainsi de former et guider les techniciens industriels lors de leurs opérations de maintenance et de production et de sauvegarder les connaissances et savoir-faire acquis par les plus anciens et par l’expérience terrain.

La solution logicielle est le premier produit développé par l’entreprise. Elle se compose de 2 éléments :
– Spectral View : C’est la solution embarquée dans des lunettes de réalité augmentée (Hololens). Elle permet de faire apparaître des hologrammes dans le champ de vision du technicien en se superposant au réel ;

– Spectral Studio : Il s’agit d’une plateforme SaaS de création et de gestion de contenus. L’utilisateur peut configurer des parcours, intégrer les données relatives aux opérations à effectuer en toute autonomie. C’est une plateforme de gestion complète de tous les contenus « augmentés » utiles à la maintenance industrielle.

La réalité augmentée en industrie apporte ainsi une véritable assistance aux techniciens en superposant visuellement l’équipement sur lequel opérer et des informations contextuelles. L’utilisation de la réalité augmentée permet de faire apparaître des hologrammes qui interagissent avec les équipements en maintenance et ainsi guider le technicien dans les manipulations à effectuer.

La solution Spectral répond aux besoins des industriels en termes de :

– Maintenance à risque, grâce à une assistance précise, une réduction de 90% des erreurs humaines en opération de contrôle et de conformité.
– Maintenance répétitive, elle permet de renforcer l’efficacité des interventions grâce à une assistance instantanée apportant ainsi une réduction du temps d’intervention de 30%.
– Formation des opérateurs, grâce à un apprentissage plus gamifié et en conditions quasi réelles grâce à la réalité augmentée, générant un gain estimé à 50% sur le temps de formation.

Les entreprises des secteurs aéronautique, énergétique et du BTP se sont d’ores et déjà engagées dans la voie de la réalité augmentée et abordent désormais la « Maintenance 4.0 » alors que les activités de MRO (Maintenance, Révision et Opération) sont en augmentation.

Au regard de ces éléments, l’offre de service de Spectral répond à un réel besoin des industriels. En se positionnant plus particulièrement sur la maintenance 4.0, la start-up aborde un domaine d’activités en reprise de croissance. Son objectif est de devenir une référence mondiale du transfert des compétences industrielles, secteur en plein essor, alors que la tendance à la ré-internalisation des opérations de maintenance au sein des grands groupes industriels se confirme.